Cultures

Choisir des couverts conciliant agriculture et faune sauvage

Un nouvel outil d’aide à la décision permet de concilier agriculture, biodiversité et faune sauvage, en visant l’optimisation des cultures intermédiaires.

Pour aider à l’optimisation des cultures intermédiaires, une nouvelle application a été mise en ligne, travail de collaboration entre notamment l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS, aujourd’hui Office français de la biodiversité, OFB), la FDSEA 59 et le Gnis. Dans cet outil, « la priorité est donnée à l’agriculture : c’est-à-dire des plantes faciles à semer, à détruire, qui ne risquent pas de se disséminer, non vectrices de maladies ou ravageurs. Ces plantes doivent également satisfaire les fonctions agronomiques et environnementales que peut attendre l’agriculteur : piéger l’azote, restructurer le sol, restituer de la matière organique, lutter contre les adventices et ravageurs, favoriser la prolifération d’autres auxiliaires… », expliquent les concepteurs.

Cinq questions posées à l’agriculteur

En ce qui concerne la faune sauvage, « en période automnale et hivernale, les besoins sont de 4 ordres : se nourrir, se cacher, se déplacer, se repérer. Et ceci en dehors des périodes de reproduction. À chaque plante est ainsi attribué un ou plusieurs objectifs. » Le principe de fonctionnement de l’application est le suivant : 25 plantes d’intercultures sont disponibles. Cinq questions sont posées chronologiquement et les réponses éliminent les plantes qui ne conviennent pas.

La 1re question demande par exemple de cocher les plantes présentes dans la rotation. « La réponse éventuelle élimine les plantes de couvert ayant des maladies ou parasites en commun. » La culture suivante, la date de semis possible, le mode de destruction, les autres intérêts attendus (favoriser les abeilles, réduire les limaces, fixer ou piéger l’azote, restructurer le sol, production de fourrage) sont aussi demandés.
À la fin du cheminement, les espèces recommandées s’affichent avec les conseils et fonctions agronomiques et cynégétiques de la plante. L’application est disponible sur Android (Google play) et IOS (App store) en inscrivant « OAD couverts faune sauvage ».

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer