Être accompagné pour prendre le virage du numérique

7152.hr - Illustration Être accompagné  pour prendre le virage du numérique
La digitalisation va s’accélérer dans les années à venir.
Que ce soit pour communiquer ou pour la gestion administrative des documents, la digitalisation est en route et va s’amplifier bon gré mal gré. Cerfrance Brocéliande va aider ses adhérents à s’adapter.

« Les épisodes de confinement ont accéléré l’usage du numérique dans nos vies quotidiennes et dans nos entreprises. Et la digitalisation va continuer dans les années à venir », a déclaré Gérard Roulleaux, président de Cerfrance Brocéliande, à l’occasion des « Forums gagnants » qui se sont tenus sous forme d’un webinaire cette année. « Nous sommes tous plus ou moins à l’aise avec le digital. Il peut être choisi ou subi, mais nous devons nous imprégner du sujet. »

Se rendre visible

Utilisant l’image des cartes routières désormais remplacées par des applications de guidage sur nos Smartphones, Yann Kergoat, du service informatique Cerfrance Brocéliande, montre que le digital peut transformer l’utilisation, la rendre plus rapide, y apporter des informations supplémentaires (restaurants à proximité, radars…). Il donne un exemple en agriculture où les réseaux socio-numériques peuvent permettre de partager rapidement une information, par exemple avec son ETA ou sa Cuma. « Des dossiers peuvent aussi y être créés facilement pour classer les informations qui deviennent parfois très nombreuses… ».
Aujourd’hui, c’est intéressant d’avoir un site Internet, pour de la vente directe par exemple, « mais cela ne suffit plus. Il faut se rendre visible sur les réseaux sociaux ou en étant présent sur des sites Internet des partenaires. » Par ailleurs, on peut savoir facilement aujourd’hui où sont situées les personnes qui visitent les sites pour analyser sa visibilité.

Début janvier 2023, la facture numérique pour tous

S’agissant de la gestion administrative, nous sommes en plein cœur de la dématérialisation. « Elle existe déjà pour la gestion des comptes bancaires, la déclaration des impôts… Et cela va continuer avec la dématérialisation des factures qui sera obligatoire à partir du 1er janvier 2023 pour toutes les entreprises soumises à la TVA. L’objectif est de réduire le papier et les coûts de traitement des factures. Il faut s’y préparer dès aujourd’hui, progressivement. » Demain, la gestion électronique des documents (classement, archivage) ou encore les coffres-forts numériques vont permettre gain de temps et sécurité.
« Dans ce contexte, il est important de se former, de mettre en place une stratégie », indique Yann Kergoat. Sur 2021, Cerfrance Brocéliande va déployer l’application digitale MyKineXo qui sera accessible à l’ensemble des adhérents (pour 12,50 €/mois). « Elle permettra la relation avec nos collaborateurs mais aussi les autres partenaires. Elle structurera le classement des documents et offrira un coffre-fort numérique », précise Jean-Luc Serrand, directeur de Cerfrance Brocéliande. 

Fusion avec Agesco 35

Sur 2020, la fusion de Cerfrance Brocéliande avec Agesco 35 a été décidée suite à deux ans de collaboration. Agesco 35, également association de gestion et de comptabilité, compte 21 collaborateurs et ses adhérents sont surtout des artisans du bâtiment. Autre actualité sur 2020, « fin octobre, Cerfrance Brocéliande a ouvert une agence à Redon (35), une ville de taille moyenne qui se développe. À l’étage, un espace de ‘coworking’ a été aménagé à l’intention des étudiants, des créateurs d’entreprises, des salariés en télétravail qui peuvent y louer des bureaux », présente Jean-Luc Serrand.

Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article