Economie, marchés et gestionEnergies et environnement

“MaPrimeRénov” est renforcée

Disponible depuis le début de l’année 2020, « MaPrimeRénov’ » est le dispositif mis en place en vue d’inciter les contribuables à rénover leurs logements. Au 1er octobre 2020, l’État renforce le dispositif.

En vue d’améliorer les performances énergétiques et le confort des logements, l’État déploie depuis 2020 le dispositif «MaPrimeRénov’». Cette prime, notamment destinée à lutter contre les passoires thermiques, prend la relève du CITE (le Crédit d’impôt pour la transition énergétique) ainsi que des aides de l’Anah (l’Agence nationale de l’habitat). Véritable incitation à la rénovation énergétique, cette prime est l’un des outils déployés par l’État pour lutter contre le dérèglement climatique.

Dispositif élargi à tous les propriétaires

De nombreux travaux de rénovation sont concernés par le dispositif «MaPrimeRénov’». Il s’agit notamment de travaux de chauffage, d’isolation, de ventilation. Les audits énergétiques sont également éligibles. Les habitats collectifs, tout comme les maisons individuelles peuvent y prétendre. Pour en profiter, il faut toutefois que les travaux aient été diligentés par des entreprises ayant reçu le label RGE, reconnues garantes pour l’environnement.
Auparavant, seuls les propriétaires occupants dont les revenus étaient considérés comme modestes pouvaient bénéficier du dispositif.
Désormais et depuis le 1er octobre, «MaPrimeRénov’» n’est plus conditionnée aux revenus et est élargie à l’ensemble des propriétaires, que ceux-ci soient propriétaires occupants ou bien propriétaires bailleurs. Dans le cadre de travaux dans les parties communes, il est également à noter que les copropriétés peuvent elles aussi prétendre au dispositif.
À partir d’octobre 2020, les propriétaires qui atteindront l’étiquette énergie A ou B seront gratifiés du bonus «bâtiment basse consommation».

Un dispositif renforcé

Par ailleurs, le dispositif propose également un bonus «sortie de passoire» pour les contribuables qui auront mené des travaux permettant d’améliorer l’étiquette énergie F ou G, c’est-à-dire de sortir leur logement de l’état de passoire thermique.
En parallèle et dans le but d’encourager les bouquets de travaux, les propriétaires dont les revenus se situent dans les tranches supérieures et intermédiaires bénéficient du forfait de rénovation globale.
Enfin, avec le forfait assistance à maîtrise d’ouvrage, le dispositif incite les ménages à se faire accompagner en vue de la réalisation de leurs travaux de rénovation énergétique.

Sabine Huet/Cogedis

En savoir plus : Sur le site « maprimerenov.gouv.fr », il est possible de vérifier le caractère éligible des travaux prévus ainsi que d’estimer le montant de la prime.

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer