Cultures

Le blé sans traitement fongicide devient farine

Le blé issu de la filière « Merci les algues » produit par 15 agriculteurs bretons est maintenant transformé en farine par l’entreprise Paulic meunerie.

Paulic meunerie, basée à Saint-Gérand (56), vient de lancer la commercialisation d’une « farine de blé responsable ». « Cette farine est fabriquée avec du blé cultivé localement sans traitement insecticide ni fongicide du semis à la récolte  » déclare Jean Paulic, P.-D.G. de l’entreprise éponyme. Pour 2020, l’entreprise prévoit de commercialiser 400 tonnes et table sur 2 000 tonnes dès 2021. La production de blé issu de la filière Merci les algues a été assurée par 15 agriculteurs cette année. Pour 2021, ce sont 30 agriculteurs qui vont cultiver ce blé sous cahier des charges.

« Pour réussir cette culture sans utiliser de fongicide, il faut choisir des variétés résistantes aux maladies, semer le plus tard possible et dans de bonnes conditions. Durant la culture, nous pulvérisons 3 à 4 fois un produit à base d’algues pour renforcer les défenses immunitaires des plantes », indique Christophe Cadio, agriculteur à Bréhan qui a cultivé 4 ha cette année. Malgré tout les rendements en pâtissent un peu.

La baisse de rendement compensée par le prix

Sur les 4 ha de blé en conduite sans fongicide, Christophe Cadio a fait un rendement moyen de 78 quintaux/ha quand un blé en conduite standard sort à 90 quintaux/ha. « La différence de rendement est compensée par un prix de rachat supérieur fixé à 185 €/tonne cette année », précise l’agriculteur. Jean Paulic poursuit : « Nous avons investi dans une ligne de conditionnement pour ensacher des paquets de farine de 1 kg pour ce nouveau marché avec l’objectif d’être référencé au niveau national dans les magasins de la grande distribution. »

Mots-clés

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer