Côtes d'ArmorPolitique et Syndicalisme

Le président de Région visite une exploitation à Coatascorn

Mercredi 19 août, Loïg Chesnais-Girard a visité le Gaec de Goas Rivet, une structure qui a bénéficié de soutien financier de la Région dans le cadre du PACAEA et d’un contrat de Maec.

À Coatascorn, Séverine et Nicolas Le Picard, installés respectivement depuis 1,5 et 3 ans, conduisent un troupeau de 90 laitières (600 000 litres produits par an) et mènent un atelier porcin de 445 places d’engraissement pour une SAU de 102 ha. Cette rencontre a été l’occasion pour Loïg Chesnais-Girard d’échanger sur la mise en œuvre de dispositifs de soutien importants financés par la Région et de constater à nouveau leurs intérêts pour les agriculteurs, notamment ici pour de jeunes agriculteurs.

Une Maec comme filet de sécurité pour évoluer

« Nous cherchons à progresser sur la question de l’autonomie alimentaire de notre élevage. Dès l’installation en 2017, nous avons signé un contrat portant sur des Mesures agro-environnementales et climatiques. Les sommes perçues via l’engagement en Maec 28-55 nous servent de filet de sécurité pour passer le pas afin de réduire la part de maïs pour maximiser l’herbe  », ont expliqué les associés. Ces derniers étant par ailleurs engagés avec leur laiterie dans la démarche « les Laitiers responsables » de production de lait sans OGM dans la ration et à partir d’un minimum de 150 jours de pâturage par an. Au cours des échanges nourris avec la délégation de la Région pendant le tour de ferme, Séverine et Nicolas Le Picard ont présenté leur nouvelle stabulation abritant les vaches et les génisses inaugurée il y 2,5 ans.

« Au titre du Plan de compétitivité et d’adaptation des exploitations agricoles, nous avons touché 51 000 euros. Cette somme représente plus de 10 % du coût global. Pour de jeunes installés, ce n’est pas négligeable à l’heure de monter le dossier de financement de son projet. » Loïg Chesnais-Girard a apprécié cette visite instructive et constructive passée également par la salle de traite. Il a mesuré concrètement le poids  et l’importance de l’engagement de la collectivité en agriculture profitant de l’occasion pour réaffirmer son désir de continuer à accompagner les agriculteurs notamment « dans les transitions agro-écologiques ».

Échange sur la santé de la filière laitière

Enfin, le président de la Région a profité de cette rencontre pour prendre le pouls du secteur laitier, filière de production majeure en Bretagne, en échangeant avec les deux associés mais aussi les éleveurs présents comme Eric Le Creurer, maire de Coatascorn, Ronan Guernion pour le Cédapa ou Jean-Paul Prigent, administrateur de la laiterie Sodiaal, et Jacques Marchand d’Eureden.

Des exploitations bretonnes soutenues
Olivier Allain, vice-président de la Région en charge du dossier agricole, a rappelé l’engagement de la collectivité auprès des agriculteurs : « Sur la période 2015-2020, la Région avait prévu d’engager 180 millions d’euros pour les Maec et 180 millions d’euros pour le PCAEA. A l’arrivée, c’est respectivement 263 et 240 millions d’euros qui ont été fléchés vers les exploitations. »

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer