Economie, marchés et gestionFinistèreSur abonnement

Porc bio : Toujours sécuriser les débouchés

La prudence est de rigueur pour les acteurs de la filière porc biologique qui veulent maîtriser les volumes et ne pas se retrouver en situation de surproduction. « Notre objectif est d’avoir de la lisibilité sur les marchés pour les éleveurs, de l’ordre de 100 porcs bio par semaine. Ces volumes sont calés en fonction…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer