Mutualiser les moyens pédagogiques

 - Illustration Mutualiser les moyens pédagogiques
De gauche à droite : Jean-Hervé Caugant (Chambre d’agriculture du Finistère), Benoît Carteau (Crab), Cédric Troadec (Le Nivot), Loïc Le Touzo (Frères de Ploërmel) et Jean-Baptiste Le Floc’h, (Le Nivot).

La Chambre d’agriculture de Bretagne et le lycée agricole du Nivot deviennent partenaires sur le site du lycée. C’est dans un contexte de « raréfaction de l’argent public que nous avons recherché des partenariats avec les établissements scolaires. Sur les 4 départements bretons, les travaux les plus aboutis débouchent sur un partenariat avec le lycée agricole du Nivot », explique Jean-Hervé Caugant, président de la Chambre d’agriculture du Finistère. Les possibilités techniques et matérielles permettent cette coopération entre l’établissement et la Chambre d’agriculture, ce dernier disposera d’une antenne dans le lycée. Pour Benoît Carteau, directeur général adjoint Entreprise de la Crab, « le certificat de spécialisation mécanique et agroéquipement sera délocalisé au lycée du Nivot et utilisera une partie des terres pour faire faire des travaux des champs aux élèves ». L’atelier mécanique de l’établissement sera équipé à neuf. Concernant l’élevage, les parties théoriques seront conservées à l’antenne de Saint-Ségal (29), la pratique en lait et porc se fera au Nivot. Ce lycée dispose aujourd’hui d’une exploitation de 150 ha, de 50 vaches laitières, d’une maternité de 120 truies et d’un atelier d’engraissement, de 280 brebis et d’un atelier forestier. Attirer les plus jeunes en filières agricoles « Notre pédagogie est d’apprendre en pratiquant, en mettant nos jeunes en action. Nous proposons une diversité de pratiques d’élevage, comme le montre l’atelier lait géré en extensif, avec beaucoup d’herbe », souligne Cédric Troadec, directeur du lycée finistérien. « Sur la dernière classe de 3e de 25 élèves au Nivot, seulement 3 enfants quittent l’établissement », ce qui signifie que la majeure partie des collégiens suivent un cursus scolaire agricole post-collège. De quoi donner des perspectives pour les prochaines années, pour remplir les bancs des diverses formations proposées et participer au renouvellement des générations en agriculture….

Cet article est réservé
aux abonnés numériques

Je me connecte


Tags :
Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article