À l'étrangerÉlevageSur abonnement

Castration sans douleur, le Danemark sera prêt pour fin 2018

Le Danemark travaille sur l’anesthésie locale avant castration à court terme, le temps que les outils de tri des mâles entiers à l’abattoir soient plus fiables. Le sexage et la sélection génétique restent des attentes fortes des éleveurs. Le sujet divise. Les connaissances manquent. Alors, pour tout animal vendu ou abattu les producteurs danois abondent…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer