Cultures

Colza : Un virus fréquent mais peu nuisible

Le virus TuYV est fréquemment présent sur les cultures de colza. Certaines variétés possèdent un gène de résistance, mais les critères historiques du choix variétal doivent rester essentiels.

Terres Inovia a souhaité étudier l’impact de la présence du virus TuYV pouvant provoquer la jaunisse du colza sur les performances des variétés dans le réseau d’essais 2018. Pour cela, avec l’aide financière de l’UFS (Union française des semenciers) et l’aide opérationnelle des partenaires, l’institut a mesuré la présence du virus TuYV dans chaque essai de son réseau colza au printemps 2018 et a étudié la variation du rendement des essais et de chaque variété selon la présence de ce virus.

Le virus est fréquemment présent au printemps 2018 (83 % de plantes infectées en moyenne) mais son intensité est variable entre essais. Malgré ce contexte, la performance rendement associé aux critères historiques du choix variétal (phoma, verse et élongation) doit rester le critère essentiel. Le bon comportement en présence du virus TuYV est un plus mais ne doit pas être le premier recherché.

Malgré la présence du virus TuYV dans les essais variétés 2018, on observe un bon comportement de certaines variétés. Cette observation concerne des variétés avec le gène de résistance partielle au TuYV mais également des variétés ne possédant pas ce gène. Pour ces dernières, d’autres mécanismes de résistance seraient en jeu.
À l’échelle de l’essai variété, le rendement moyen n’a pas été impacté de façon significative par la présence du virus. Cela signifie que, malgré une nuisibilité estimée à 2,5 q/ha sur variété sensible, le colza est une culture capable de maintenir son potentiel grâce au progrès génétique et à la sélection au cours du temps des meilleures variétés en conditions de présence du virus.

En savoir plus : Le détail de cette étude est téléchargeable sur le site Internet de Terres Inovia.

Arnaud Van Boxsom / Terres Inovia

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer