Cultures

Réussir l’implantation du colza en conditions sèches

Les semis de colza ont été compliqués cette année, dus essentiellement aux conditions sèches du mois de septembre avec les mois de juillet et août également peu arrosés (notamment Est-Bretagne).

Les semis précoces ne présentent-ils pas plus de risques que les semis aux dates historiques lors de la 1re quinzaine de septembre ? Quels leviers pour s’adapter ? Fallait-il semer dans le sec ou attendre les pluies ?
La date de semis, les interventions de travail du sol en intercultures, le choix du précédent, l’anticipation de l’apport de matières organiques… l’ensemble de ces décisions impactera la réussite de l’implantation et garantira le succès du colza.

La date de semis reste le 1er levier

Cette année, à Val-d’Anast (35), une plate-forme de colza a été semée pour répondre à ces diverses questions dans l’objectif de sécuriser au maximum l’implantation des colzas et de mettre en place une culture robuste face à ses bioagresseurs.

Deux dates de semis (14 août et 2 septembre), 2 variétés au profil de croissance différent, et des conduites agronomiques différentes (associations légumineuses, densité semis, type semoir) ont été mises en œuvre pour mesurer l’effet de ces techniques culturales sur la dynamique de croissance du colza et sa robustesse face aux aléas biotiques (ravageurs, élongation…) et climatiques.

La parcelle, très faiblement arrosée au mois de juillet (<10 mm), arrosée correctement début août (autour de 40 mm entre le 5 et le 17 août) et de nouveau très faiblement arrosée entre le 18/08 et le 20/09 (environ 7 mm) met en évidence que le premier levier pour acquérir des colzas robustes à l’arrivée des insectes reste la date de semis et son positionnement par rapport aux pluies. La levée du premier semis (14 août), positionné juste avant la pluie (10 à 15 mm) est plutôt homogène. Au 25 septembre, le colza est à 5-6 feuilles pour la 1re date de semis alors que les colzas sont à 1 feuille pour la 2e date de semis (2 septembre). En effet, pour la 2e date de semis, les graines sont positionnées dans le sec et attendront les pluies de fin septembre pour lever. Au 25 septembre, c’est deux poids, deux mesures entre les 2 dates de semis. Les colzas de la 1re date de semis ont atteint 0,8 kg/m² (40 g/pied en moyenne), quant à la 2e date de semis, ils ont atteint 0,025 kg/m² en moyenne avec une pression limace importante. Heureusement, les grosses altises adultes restent exceptionnellement discrètes cette année.

UNE SÉCHERESSE ESTIVALE DE PLUS EN PLUS FRÉQUENTE
Ce contexte de sécheresse estivale est de plus en plus fréquent depuis ces dernières années sur l’est breton (2016, 2018, 2019 en Pays -de-la-Loire). Le sec perdure souvent jusqu’au mois de septembre dorénavant. Les projections climatiques réalisées par Météo-France, pour la région Bretagne, mettent en évidence une durée d’assèchement des sols qui tend à s’allonger, notamment en période estivale. La courbe de tendance d’humidité des sols à horizon 2050 se rapproche des années extrêmes de référence connues à ce jour. Ces scénarios vécus et à venir poussent à trouver des solutions pour l’implantation du colza, en le rendant toujours plus robuste vis-à-vis de conditions climatiques extrêmes et de ses ravageurs.

RENDEZ-VOUS TECHNIQUE

Les autres modalités (associations, type semoir, type variétal…) et d’autres observations de biomasse entrée hiver, élongation, nombre de larves de grosses altises par pieds, taille de pivot, structure du sol seront commentées lors de la visite de la plate-forme à Val-d’Anast (35), au lieu-dit Tréfleur (GPS : 47,920971, -1,947255), le mardi 26 novembre à partir de 9 h 30. L’occasion de discuter sur les clés de réussite d’un colza robuste même en conditions limitantes à l’implantation dans différentes situations (type de sol, labour/non labour, type de matériel…). Gratuit, ouvert à tous. Informations sur le site de Terres Inovia. Inscription par mail n.rabourdin@terresinovia.fr ou simon.den-haerinck@bayer.com

Nina Rabourdin / Terres Inovia

Mots-clés

Peut vous intéresser

Lire aussi...
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer