En bref

Colza : poussée préoccupante de la résistance aux phytos chez les ravageurs

A l’occasion de la présentation, le 3 juin, de ses préconisations pour les prochains semis de colza en zones intermédiaires, Terres Inovia, l’institut technique des oléo-protéagineux, a expliqué que la culture fait face à une montée préoccupante des résistances aux insecticides chez ses principaux ravageurs d’automne, l’altise et le charançon. «Désormais il faut faire de l’agronomie et implanter des colzas capables de se défendre tout seul», a même annoncé Fabien Lagarde, responsable du transfert régional de l’innovation. Dans cinq départements, l’altise est déjà complètement résistante à la principale famille de molécules efficace, les pyréthrinoïdes ; elle pourrait l’être sur tout le bassin de production d’ici trois ans, selon Fabien Lagarde. La seule alternative disponible, la famille des organo-phosphorés, n’offre qu’une efficacité de 50%.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer