Cultures

Orge : Reconnaître les maladies pour bien les maîtriser

Accéder au potentiel de la parcelle nécessite l’observation régulière des parcelles d’orge en cours de campagne afin d’identifier les maladies présentes et d’ajuster au mieux sa protection fongicide. Arvalis-Institut du végétal présente les principaux critères de reconnaissances des maladies de l’orge.

RHYNCHOSPORIOSE

La rhynchosporiose est souvent la première maladie observée sur orge, elle est favorisée par des températures fraîches et des pluies fréquentes. L’attaque se produit sur feuilles, on voit apparaître des tâches de formes irrégulières d’une coloration « vert de gris » pour blanchir progressivement en leur centre. Un liséré brun entoure la tâche. L’attaque est également fréquente à la base du limbe. En fin montaison, l’élévation des températures ralentit le développement de la maladie.

Symptômes : surveiller l’apparition des premières attaques dès le stade épi 1cm et ce jusqu’à la montaison.

HÉLMINTHOSPORIOSE

L’helminthosporiose est la maladie foliaire la plus fréquemment observée sur orge dans la région. Elle est présente durant toute la phase de montaison. Ne pas confondre avec la ramulariose qui est une maladie de fin de cycle, visible à partir de l’épiaison qui présente des taches marron, plus claires et plus petites (2 à 5 mm de long), de type « mini-taches d’helminthosporiose ». Les grillures, qui se manifestent à partir de l’épiaison, sont des taches uniquement visibles sur la face de la feuille exposée vers le soleil et donc aux alternances de rayonnement. Elles se présentent sous forme de grandes zones brun violacé composées d’une multitude de ponctuations.

Symptômes : surveiller cette maladie à partir du stade 1 nœud jusqu’à début épiaison. Les symptômes rectangulaires, parallèles aux nervures sont les plus fréquents, de couleurs brun foncé ils sont visibles sur les deux faces de la feuille, un halo jaune peut entourer la tache.

LA ROUILLE NAINE

La rouille naine peut apparaitre dès le stade 1 nœud mais plus fréquemment à partir de la fin montaison.

Rouille naine : attaque de rouille naine, des pustules orangées disposées de manière aléatoire et entourée dans halo jaune.
Rouille naine : attaque de rouille naine, des pustules orangées disposées de manière aléatoire et entourée dans halo jaune.

Symptômes : La maladie se présente sous forme de pustules orangées disposées de manière aléatoire sur la feuille. En début d’attaque, un halo jaune entoure chaque pustule. Contrairement aux autres maladies, les pustules de rouille naine contiennent une poudre brune qui reste sur les doigts après contact. Sur la feuille le halo jaune reste présent. En fin de cycle, les pustules qui ont fructifiées, deviennent noirs et durs sur la feuille.

Dominique Millet et Eric Masson, Arvalis – Institut du végétal

Mots-clés

Peut vous intéresser

Fermer