Economie, marchés et gestion

En deux ans, 61 prêts d’honneur attribués

Caroline Voland-Goumon est la dernière bénéficiaire en date du dispositif Brit agricole (Bretagne reprise initiative transmission). Après 9 ans d’expérience dans le commerce en filière viande bovine, cette ingénieure a repris une exploitation de 55 ha, à Bain-de-Bretagne (35), pour y développer un élevage de Blondes d’Aquitaine. Elle souhaite valoriser 100 % de sa production en circuit court. Pour son projet, elle a bénéficié d’un prêt d’honneur de 50 000 €.

En 2016, face à la crise traversée par les secteurs bovins et porcins, la Région et la Banque des Territoires avaient décidé d’élargir le dispositif aux jeunes qui s’installent et reprennent une exploitation dans ces filières sachant que plus de 90 % des projets d’installation s’y font dans le cadre d’une reprise. Depuis début 2018, les partenaires ont élargi cette aide aux productions avicoles et aux cultures sous serre.

Géré par le réseau Initiative Bretagne, le dispositif a permis à 61 projets de bénéficier d’un prêt d’honneur d’un montant moyen de 42 700 €. « Plus de 110 emplois ont été créés ou maintenus », soulignent les responsables. « Ce sont des prêts à 0 %, sans caution, qui apportent une sécurité financière au projet et contribuent à rassurer les banques. »

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer