Les responsables de la Confédération paysanne chez Ludovic Massard, de Buléon, qui vend quelques animaux en direct. Une activité, source de plus-value, qui dépend de la présence d'un abattoir à proximité. - Illustration Un abattoir très attendu à Saint-Jean-Brévelay
Les responsables de la Confédération paysanne chez Ludovic Massard, de Buléon, qui vend quelques animaux en direct. Une activité, source de plus-value, qui dépend de la présence d'un abattoir à proximité.

Un abattoir très attendu à Saint-Jean-Brévelay

L’implantation d’un abattoir de proximité est souhaitée par l’ensemble des organisations syndicales. La Conf’estime que ce projet met en lumière les idées qu’elle a toujours défendu. « Ce projet d’abattoir de proximité concentre toutes les idées que nous défendons depuis des années », assure Soazig Le Bot, membre de la Confédération paysanne du Morbihan. « Nous demandons une…

Cet article est réservé
aux abonnés numériques

Je me connecte


Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article