Economie, marchés et gestionSur abonnement

La restauration hors domicile tire la consommation

Calculée par bilan (abattages + import – export), la consommation française de viande bovine affiche une hausse de 3 % sur les trois premiers mois de 2018, par rapport à 2017. Mais les achats par les ménages de viande bovine fraîche sont par contre en baisse de 4 % depuis janvier. La croissance est due…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer