En bref

Finie l’huile de palme d’ici 2030 dans les biocarburants

La présidence bulgare du Conseil de l’UE et les négociateurs du Parlement européen sont parvenus, le 13 juin dans la nuit, à un accord sur la révision de la directive Énergies renouvelables qui fixe un objectif de 32 % à l’horizon 2030 et prévoit l’élimination progressive à partir de 2023 des biocarburants à fortes émissions, en particulier ceux à base d’huile de palme mais aussi de soja. La Commission européenne doit encore proposer d’ici 2019 une méthodologie pour rendre cette élimination progressive opérationnelle. La part des biocarburants conventionnels dans les transports ne pourra pas dépasser le seuil de 7% déjà en vigueur. Pour les carburants dits avancés, un objectif de 7 % est fixé, dont la moitié devra provenir de biocarburants avancés issus de déchets et de résidus.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer