CulturesSur abonnement

Céréales, une pression de fin de cycle assez forte

Les fortes pluies orageuses enregistrées début juin ont été favorables au développement de maladies. Si la pression maladie a été assez faible jusqu’à présent sur les céréales, « la différence entre les traitements ne s’exprime que depuis 15 jours, notamment sur la septoriose », relèvent les ingénieurs Arvalis, lors de la journée annuelle « Circuit…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer