Côtes d'ArmorÉvénements

“Mobiliser les femmes pour conduire le tracteur vers la Vallée des Saints”

Des agricultrices et salariées volontaires sont attendues pour prendre symboliquement le volant de l’attelage conduisant une statue venue du Royaume-Uni jusqu’à Carnoët (22). Une manière de mettre en lumière l’agriculture et le rôle des femmes dans les exploitations.

A Carnoët, depuis une dizaine d’années, la Vallée des Saints rassemble des statues de plusieurs mètres de haut, dressées aux quatre vents, faisant référence à l’histoire de la Bretagne. Au fil du temps, le site au pays du granit est même devenu une référence en Europe en termes de formation à la sculpture monumentale. Alors que l’objectif affiché de l’association est d’atteindre, à terme, le millier de saints installés, la centième statue va très bientôt être accueillie. « Pour la première fois d’ailleurs, elle a été sculptée à l’étranger. Il s’agit de Saint-Piran, saint patron de la Cornouaille britannique et taillé outre-Manche », explique Sébastien Minguy, directeur du projet.

Cette « Traversée des géants » donnera lieu à un débarquement samedi 12 mai à Paimpol avant un bout de chemin effectué sur rail jusqu’à Callac grâce au Vapeur du Trieux. « Ensuite, en partenariat avec l’association en charge de la Vallée, une opération est mise en place pour rendre davantage visible l’implication des femmes dans l’agriculture bretonne. Ces dernières ont ainsi l’occasion de se relayer, pour quelques kilomètres, au volant d’un tracteur transportant l’édifice qui doit arriver sur le site de Carnoët vendredi 27 juillet », expliquent les membres du comité de pilotage Agriculture au féminin qui sont déjà inscrites pour conduire le convoi. L’attelage sera formé d’une remorque prêtée par Chevance à Guingamp, tirée par un tracteur dernière génération mis à disposition par le concessionnaire Touboulic à Callac.

Sur les routes pendant deux mois

À quelques jours de l’arrivée de l’œuvre en Bretagne, l’heure est à recruter de nouvelles chefs d’exploitation ou salariées voisines de l’itinéraire établi pour compléter la liste des chauffeurs de ce parcours à 20 km / h. Du 26 mai au 27 juillet, ce dernier fera ainsi étape à Callac, Belle-Isle-en-Terre, Plougonver, Guingamp, Plouay (56), Carhaix (29), Guerlesquin et Plourac’h avant de mettre le cap sur la Vallée des Saints. « La Vallée est déjà associée directement à l’agriculture bretonne : plusieurs saints sont des protecteurs des animaux de la ferme comme Saint-Ké qui agit pour avoir du meilleur lait ou Saint-Nicodème représenté avec des cochons… », poursuit Sébastien Minguy, issu du milieu agricole et sensible à son actualité.

« Nous nous sommes dit que l’arrivée de notre 100e statue allait avoir un véritable impact médiatique qui pouvait être valorisé en faveur des producteurs et notamment des femmes… L’idée s’est concrétisée en se rapprochant des réseaux de la Chambre d’agriculture, des Jeunes Agriculteurs, d’Agriculteurs de Bretagne… Àl’arrivée, ce cheminement ouvrira les festivités prévues pour les 10 ans de l’association du 27 au 29 juillet à Carnoët. » En attendant, la Vallée des Saints est accessible gratuitement au public.

En pratique
Pour participer à l’acheminement de la statue vers Carnoët en prenant le volant de l’attelage dans votre zone, inscrivez-vous auprès de Sébastien Minguy de la Vallée des Saints (06 42 63 69 70 / sebastien@terredegranit.com) ou de Marie-Claude Lancelle de la Chambre d’agriculture (02 96 79 22 02).
Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer