Saisir sa personnalité pour mieux communiquer avec les autres

 - Illustration Saisir sa personnalité pour mieux communiquer avec les autres
Marie-Christine Le Crubière, présidente du Comité Agriculture au féminin dans les Côtes d’Armor, est installée en Gaec à 3 associés à Plélan-Le-Petit. Elle souligne l’importance de bien identifier son tempérament et sa manière de fonctionner pour « optimiser ses relations avec les autres et s’assurer une vie quotidienne plus harmonieuse ».

Mardi 17 septembre, la journée départementale Agriculture au féminin s’articulera autour de la connaissance de soi et de ses ressources propres, première étape d’un bon fonctionnement avec les autres. Efficace pour souligner chaque personnalité, l’outil d’analyse MBTI sera notamment présenté. Elisabeth Chevrier, éleveuse de génisses à Domalain (35), a suivi en juin une formation sur la connaissance de soi pour améliorer ses relations professionnelles et privées en s’appuyant sur la méthode MBTI (pour Myers-Briggs Type Indicator). « Arrivée proche de la soixantaine, je commence à me connaître un peu. Mais cet outil confirme les éléments de caractère de chacun », sourit-elle. « Au départ, on ne sait pas trop où on va. Mais à l’arrivée, le résultat s’avère très juste. » S’il existe des propositions de coaching personnel, elle juge plus intéressant ce travail mené en groupe. « On se rend compte combien les autres fonctionnent de manière complètement différente et que cela n’empêche en rien de créer des liens et de bien travailler ensemble une fois qu’on a identifié son profil et celui des autres. » « Fluidifier les relations employeur-salarié » Sans surprise, le MBTI a décrit Elisabeth Chevrier, femme d’engagement (JA, FDSEA, Chambre d’agriculture, Agriculteurs de Bretagne…), comme une personne « concrète, réaliste, factuelle, déterminée quand il faut se mettre en action », de nature à aimer organiser les choses. « Bien connaître son tempérament permet de s’améliorer sur certains points. Cela m’a appris qu’il fallait être patiente, savoir écouter, certains types de personnalité. Cette approche évite de se braquer trop vite pour laisser plus de chance à l’autre… De mieux gérer les conflits et même plutôt de les éviter. Mais attention, le naturel revient vite au galop », détaille la Brétillienne. Cette dernière souhaite qu’une nouvelle session MBTI ait lieu sur son territoire. « À l’origine,…

Cet article est réservé
aux abonnés numériques

Je me connecte


Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article