En bref

Grandes cultures : pas d’innovation de désherbage chimique attendue avant 5 ans

A l’occasion d’une conférence de presse le 3 mai, le responsable marketing des herbicides pour la culture du maïs de Syngenta France, Didier Bruxelle, a expliqué qu’en grandes cultures, “il n’y aura pas d’innovation dans les cinq années à venir en désherbage en Union européenne”. La remarque vaut pour l’ensemble des fabricants de produits phytosanitaires, estime-t-il. Didier Bruxelle ajoute que “cela fait 30 ans qu’il n’y a pas eu de nouvelle famille chimique” à cet usage. Syngenta s’inquiète du développement des résistances chez les adventices des grandes cultures ; elles concernent actuellement 16 espèces. La société a présenté, le 3 mai, une méthode d’utilisation du désherbage chimique à laquelle elle souhaite former 1500 personnes, essentiellement des conseillers salariés de distributeurs.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer