Élevage

Dehors les génisses

Les génisses nées entre avril et novembre 2017 peuvent sortir dès maintenant si elles ont 6 mois d’âge et/ou qu’elles pèsent 180 à 200 kg. Cette pratique permet de limiter les coûts d’élevage, d’assurer une bonne croissance compatible avec un vêlage précoce… et de diminuer la charge de travail. Il est conseillé de réaliser une transition climatique pendant 2-3 semaines afin d’habituer les génisses à de grands volumes d’air et à une luminosité souvent plus importante. Un bâtiment semi-ouvert fait l’affaire et permet d’habituer les animaux à la clôture électrique.

Idéalement, les lots doivent être constitués d’animaux de deux mois d’âge d’écart maximum ou présentant un écart de poids d’au plus de 40 kg. Une transition alimentaire est à prévoir pour laisser le temps au jeune animal « d’apprendre à pâturer ». Du foin ou de la paille fait l’affaire et la ration hivernale doit être progressivement diminuée.

L’objectif de croissance des génisses de première année est estimé entre 700 et 800 g/j pour des vêlages précoces, entre 500 et 600 g/j pour des vêlages tardifs. Pour y parvenir, il faut les mettre dans les meilleures parcelles qui leur offriront une herbe de qualité. Il faut prévoir 1,1 à 1,7 are par mois d’âge au printemps selon le potentiel des prairies. Une stratégie de traitements antiparasitaires doit être pensée avant la sortie des animaux. Un apport de minéral – par exemple, sous forme de seau à lécher – est à prévoir.

Source
Chambre d’agriculture
Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer