Élevage

Les systèmes herbagers dégagent autant de revenu

« Avec moins de terres, d’animaux et d’investissement, les systèmes herbagers dégagent autant, si ce n’est plus de revenu, font vivre plus de monde sur les fermes et préservent l’environnement », affirme le réseau Civam (Centres d’initiatives pour valoriser l’agriculture et le milieu rural), s’appuyant sur son observatoire 2020 des systèmes bovins laitiers publié le 2 février. En comparant les performances des systèmes herbagers de fermes « engagées en agriculture durable » avec celles des exploitations laitières « conventionnelles » du Grand Ouest représentées par le Rica (Réseau d’information comptable agricole), cet observatoire technico-économique estime à +7 000 € de revenu disponible supplémentaire par actif par rapport au conventionnel. Ces systèmes herbagers dégageraient plus de richesse en utilisant moins d’intrants et de moyens de production. « Prendre en compte l’environnement ne se fait pas au détriment de l’économie. Au contraire, plus le système mobilise l’environnement, moins il a besoin d’intrants, plus il est efficace économiquement », en conclut le réseau Civam.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer