En bref

L’élevage connecté engendre de nouvelles contraintes pour les éleveurs

Le développement de l’élevage connecté entraîne de nouvelles contraintes pour les éleveurs, ont analysé Nathalie Hostiou, chercheuse à l’Inra et Jocelyn Fagon, chef de projet à l’Institut de l’élevage, le 20 mars lors du séminaire « Vers le RMT travail 3e génération ». Ils ont ainsi expliqué la notion de « charge mentale » plus importante, liée aux outils connectés, qui va avec une baisse de la pénibilité physique. Il s’agit aussi de revoir l’organisation du temps de travail sur l’exploitation afin de « recréer des espaces pour observer les animaux », selon Nathalie Hostiou, gage aussi de sécurité dans le travail. La question de « la perte d’autonomie décisionnelle de l’agriculteur » a été également posée lors de l’étude.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer