Cultures

Une récolte 2017 de tomates en repli

La production nationale destinée au marché du frais (568 580 t) de la campagne 2017 serait en baisse de 9 % sur un an et de 3 % par rapport à la moyenne 2012-2016. La récolte accuserait un retrait marqué de 22 % sur un an dans le bassin Ouest, et de 11 % par rapport à la moyenne 2012-2016. Le bassin Ouest fournit 33 % de la production et constitue le bassin producteur dominant, tous modes de production confondus, la quasi totalité́ de la récolte provenant de Bretagne.

Si les prix en début de campagne étaient au-dessus de ceux de 2016 et de la moyenne des cinq dernières campagnes, ils se sont repliés à partir de mars jusqu’au mois de mai où ils ont fini par s’inscrire en dessous de la moyenne 2012-2016 avec l’arrivée progressive de la tomate française sur les étals. Après l’été, les cours ont regagné en fermeté dans un contexte d’offre nationale plus restreinte qu’en 2016, pour atteindre en octobre des prix supérieurs de 10 % à la moyenne 2012/2016, analyse FranceAgriMer.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer