ÉlevageSur abonnement

Plus de résilience en bovin

En 2017, la Région a renforcé son soutien aux filières lait et viande bovine avec, notamment, la mise en œuvre d’un accompagnement technico-économique dénommé Pass’Avenir. Il s’adresse aux exploitants réalisant plus de 60 % du chiffre d’affaires en bovin, disposant d’un revenu disponible/UMO inférieur au Smic et présentant un rapport Excédent brut d’exploitation/ produit inférieur à 25 %.

« Ces exploitations sont en souffrance, mais elles ont des capacités de rebond. Avec quelques adaptations ou changements, elles sont capables de se sortir de cette passe difficile et d’améliorer leur résilience afin de résister aux conjonctures défavorables », soutient Olivier Allain, vice-président du Conseil régional en charge du dossier agricole.

En moins d’un an, les partenaires ont permis à près de 130 exploitations de bénéficier du Pass’Avenir, les prévisions visent 300 dossiers d’ici la fin du 1er trimestre 2018. Le suivi s’appuie sur 3 étapes avec un diagnostic, la mise en œuvre du plan d’actions et un bilan, 18 mois après le diagnostic. La Région prend en charge 61,5 % du coût du dossier, avec un plafond de 830 € HT.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer