panneaux-photovoltaiques - Illustration “Mes panneaux photovoltaïques vieillissent prématurément”

“Mes panneaux photovoltaïques vieillissent prématurément”

Bertrand Le Glouet souhaite trouver d’autres producteurs d’énergie photovoltaïque ayant des panneaux Photowatt avec de grosses pertes de production pour mener une action commune en justice.

« À cause de panneaux défectueux, je suis à la limite du dépôt de bilan concernant ma société qui gère l’activité photovoltaïque de l’exploitation », s’indigne Bernard Le Glouet, agriculteur à Inzinzac-Lochrist (56). Pourtant en 2011, il mise sur une entreprise locale qui lui propose d’installer des panneaux français de marque Photowatt sur le bâtiment de la ferme. « Avec une installation photovoltaïque de 92 kWc et un contrat de rachat de l’électricité produite à 0,60 €/kWh je pensais m’assurer un complément de revenu suite à l’arrêt de la production laitière. »

La production passe de 92 000 à 65 000 kWh en 5 ans

Bernard Le Glouet Agriculteur à Inzinzac- Lochrist (56) Bernard Le Glouet, Agriculteur à Inzinzac-
Lochrist (56)

La production de 92 000 kWh la première année correspond à ce qui était annoncé dans l’étude prévisionnelle. La deuxième année, l’installation solaire produit un peu moins de 90 000 kWh, Bertrand Le Glouet ne s’alarme pas pour autant et se dit que l’ensoleillement a dû être moindre. « La troisième année avec un total de 80 000 kWh produit, j’ai commencé à m’inquiéter et à me dire qu’il y avait quelque chose d’anormal qui se passait. » La quatrième année confirme les inquiétudes avec 72 000 kWh d’électricité produite, la cinquième est encore pire et plafonne à 65 000 kWh. « Il y a donc un décrochage régulier depuis la mise en route de mon installation. Aujourd’hui, la production ne couvre plus que 90 % du remboursement de l’emprunt, des assurances et autres frais liés à la production d’énergie photovoltaïque. »

Un appel lancé aux producteurs dans la même situation

Début 2016, l’agriculteur a fait un nettoyage complet de son installation ce qui n’a rien changé sur sa production. Il a fait aussi appel à une entreprise de maintenance pour un diagnostic de son installation. « Après vérification des onduleurs, du cablage et de multiples mesures sur le champ photovoltaïque, ils arrivent à la conclusion que la totalité des panneaux sont défectueux. » Pour Bertrand Le Glouet, cette situation ne peut plus durer, il redoute déjà de voir ce que va produire son installation en 2017. Convaincu de ne pas être un cas isolé, il lance un appel : « Je souhaite que les producteurs qui sont dans la même situation que moi avec des panneaux Photowatt se fassent connaître afin que l’on puisse mener une action commune en justice. »

Dédommager les pertes

Nous sommes face à un incident industriel avec de gros défauts de fabrication sur un grand nombre de panneaux de la marque Photowatt. Nous avons recensé une douzaine d’agriculteurs adhérents à l’Apepha qui sont dans la même situation que Bertrand Le Glouet. Pour lancer une action commune en justice, il faut que l’on réunisse environ 30 producteurs. Nous envisageons de mandater un avocat compétent dans le domaine du photovoltaïque pour défendre les producteurs qui se feront connaître. Les agriculteurs doivent obtenir un dédommagement pour la perte de production des années écoulées. Il faut aussi suivre une procédure précise et envisager de remplacer tous les panneaux afin de produire au mieux jusqu’à la fin du contrat de rachat. Pascal Chaussec, président de l’Apepha

Contact : contactapepha@gmail.com


Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article