Machinisme et équipements

Les entrepreneurs agricoles découvrent l’usine Kuhn

Les entrepreneurs ont visité l’usine Kuhn avant d’assister à l’assemblée générale de leur fédération.

« Nous avons toujours défendu le savoir-faire local pour continuer à produire en France », lance Albin Guingo, directeur commercial chez Kuhn aux adhérents de la fédération des Entrepreneurs des territoires de Bretagne (EDT Bretagne). Ces derniers ont visité l’usine Kuhn située à Chateaubriant (44) vendredi 27 janvier avant de participer à leur assemblée générale annuelle à Janzé (35). Le site de Châteaubriant, sur lequel travaillent entre 350 et 500 personnes, fait partie des 11 usines que totalise le groupe. Charrues, semoirs mono-graines et outils de travail du sol non animés sont fabriqués sur ce parc de 17,5 hectares dont 45 000 m2 sont couverts par les différents bâtiments. « Avec un chiffre d’affaires annuel d’1 milliard d’euros, le groupe budgétise 50 millions d’euros d’investissements chaque année. Sur notre site de Châteaubriant, ce sont 3 millions d’euros qui sont investis tous les ans. L’objectif est de rester leader sur le marché français  qui représente 25 % du chiffre d’affaires du groupe », explique Albin Guingo.

Lors de l’assemblée générale, Frédéric Jan, président d’EDT Bretagne est revenu sur l’année écoulée. « 2016 a été marquée  une fois encore par la crise du lait et du porc. Nous avons participé à de nombreuses réunions en préfecture et à toutes celles de la cellule de crise créée par le préfet des Côtes d’Armor. L’ensemble des mesures décidées au niveau européen, français et breton a permis de limiter la casse. » Malgré tout Jean-Marc Le Roux, délégué régional EDT Bretagne rappelle : « En moins de 2 ans nous avons perdu 23 entrepreneurs de travaux agricoles en Bretagne dont 16 se trouvaient dans le Finistère. Pour un tiers ce sont des départs en retraite, le reste est bien lié à la crise agricole. » Enfin, Olivier Allain, vice-président du conseil régional chargé de l’agriculture a rappelé que, sur la Région Bretagne, un appel à projets destiné à soutenir les investissements en matériels agro-environnementaux est ouvert jusqu’au 25 juillet 2017.  Il concerne toutes les ETA de Bretagne.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer