En brefEnergies et environnement

Le CIV plaide pour une vision plus systémique de l’impact de la viande sur l’environnement

Dans une publication présentée le 23 février, le Centre d’information des viandes (CIV) prône une prise en compte plus systémique de l’impact de la production de viande sur l’environnement. Thomas Turini, chef de projet environnement au CIV et Olivier Martin, chercheur à l’Inra, ont ainsi présenté une critique des méthodes de calculs des indicateurs utilisées pour évaluer l’impact de la production de viande sur l’environnement. «Avec une vision systémique, on perd en précision mais on gagne en recul», analyse Thomas Turini. Pour les deux rapporteurs, il s’agit de prendre en compte les indicateurs, tout en connaissant les limites des calculs (marge d’erreur), et d’intégrer une vision plus globale de la problématique.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer