À l'étranger

Les Pays-Bas s’inquiètent face au faible prix du lait

Le prix faible du lait génère des conséquences non-négligeables sur la production. Les éleveurs néerlandais de vaches laitières perçoivent pour le moment environ 0,25 EUR/litre, soit 0,08 à 0,10 EUR en dessous des coûts de production. Pour un élevage de vaches laitières moyen, cela représente de 6 000 à 7 000 EUR de revenus en moins. L’Organisation de l’Agriculture et de l’Horticulture (Land-en Tuinbouworganisatie) doit ainsi mettre en place des mesures afin de mettre fin à cette réduction du prix du lait : intervention de la Commission Européenne dans l’achat et le stockage de produits laitiers, la dissolution du boycott russe-européen et une meilleure répartition des marges dans la chaîne de production.

La concurrence exacerbée avec les pays non-européens, tels que la Nouvelle-Zélande, les Etats-Unis et l’Australie, favorise le maintien des prix à la baisse. Ces pays ne sont pas régis par une législation restrictive de la production, comme cela concerne les pays européens.

Source Business France

Mots-clés

Peut vous intéresser