En bref

DuPont, en attendant sa fusion avec Dow, relève ses prévisions pour 2016

Le chimiste américain DuPont, en passe de fusionner avec son compatriote Dow Chemical, a relevé ses prévisions de bénéfice pour 2016 (entre +3,2 % et +3,4 %), misant notamment sur un moindre effet du renchérissement du dollar et des ventes de semences de maïs plus élevées. DuPont met en avant son programme de réduction de coûts et de restructuration, qui devrait comme prévu permettre d’économiser 730 M$ sur l’ensemble de l’année. De janvier à mars, ses dépenses opérationnelles ont déjà reculé d’environ 7%, soit 135 M$, sur un an. Le groupe prévoit au total de supprimer au moins 5000 emplois.

Avant l’annonce en décembre de la fusion entre DuPont et Dow Chemical, une opération devant donner naissance à un géant mondial de l’agrochimie évalué à 130 Mrd$ en Bourse, les groupes faisaient déjà face à la pression d’investisseurs activistes qui réclamaient des mesures fortes pour améliorer la rentabilité face à la faiblesse des cours de matières premières et au ralentissement des grandes économies émergentes. Les dirigeants de DuPont ont précisé lors d’une conférence téléphonique le 26 avril qu’ils misaient sur un vote des actionnaires à la fin du deuxième trimestre ou au troisième trimestre afin de finaliser l’opération comme prévu avant fin 201

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer