Côtes d'ArmorÉvénements

Salon : Le National Normande aux Terralies

Les bovins seront à l’honneur pendant les trois jours du salon Terralies. Le concours des Prim’Holstein se tiendra le vendredi avant de laisser place aux Normandes qui seront les reines de cette édition 2015.

« Les Terralies est un salon professionnel qui invite le grand public à découvrir la profession agricole. Notre objectif de reprofessionnaliser l’événement a été atteint l’an passé et nous espérons confirmer cette année. Il y a deux ans, seulement 35 % du public était composé de professionnels de l’agriculture. L’an dernier, ce chiffre est passé à 50 % et c’est cet équilibre que nous recherchons », confie Jean-Claude Chasseboeuf, président de Terralies. C’est une très bonne occasion pour les agriculteurs de rencontrer les partenaires de leurs exploitations que ce soient les concessions de matériel agricole qui disposent de 5 000 m2 pour présenter leurs engins, mais aussi les équipementiers d’élevage et bien d’autres. « Les exposants affirment qu’il est important d’être aux Terralies car le contact avec les agriculteurs est plus facile que sur un grand salon comme le Space », raconte le président.

150 éleveurs pour le National Normande

« C’est un salon exceptionnel, saturé en bovins avec 500 animaux toutes races confondues qui vont s’affronter les 29, 30 et 31 mai. » L’événement cette année est la réception du concours National de la race normande. « Le National a lieu tous les 2 ans. Le syndicat de race des Côtes d’Armor a été choisi cette année pour l’organiser. Je voulais que la race soit présentée à tous les éleveurs et qu’il y ait aussi un contact avec le consommateur, les Terralies était donc le lieu idéal », déclare Philippe L’Anthoën, vice-président de l’OS Normande. Ce concours va rassembler 200 animaux venant de 150 élevages et de 18 départements. Le dimanche, l’OS Normande tiendra son assemblée générale sur le site des Terralies.
Les concours bovins s’étaleront sur les 3 jours du salon. « C’est nouveau, le départemental Prim’Holstein se tiendra toute la journée du vendredi. »
L’an dernier, les organisateurs avaient testé la vente aux enchères de quelques allaitantes. Devant le succès de l’événement, c’est renouvelé cette année avec 3 Blondes d’Aquitaine, 3 Limousines et 1 Charolaise. « On s’attend à voir un grand nombre de bouchers se déplacer le vendredi vers 17 h pour enchérir sur ces beaux spécimens bien conformés », avance Denis Follet, commissaire général de la SDA.

Concours de bières bretonnes

La Bretagne compte 54 brasseries professionnelles, souvent méconnues du grand public. Ce 1er concours régional mettra en compétition 22 brasseries provenant de Bretagne et de la Loire-Atlantique. Ça sera l’occasion de faire un lien avec l’agriculture aux travers de l’orge brassicole. Le concours se déroulera le samedi 30 mai, sous la présidence de Philippe Bonnet, auteur de « Deux siècles de bières en Bretagne. »

Animation autour du tassement du sol

« Le visiteur retrouvera bien sûr les incontournables de Terralies : étable, village du lait et du cochon, poulailler, bergerie, écurie, ferme des enfants… Cette année dans l’espace “les Champs”, une animation autour du tassement des sols sera proposé », précise Sylvie Conan, responsable communication de la Chambre d’agriculture 22. Dans le Hall 3, l’alimentaire sera à l’honneur avec des producteurs locaux qui misent sur le circuit court qui seront aux côtés des entreprises de l’agroalimentaire de la région. « Des démonstrations culinaires proposées par des cuisiniers de la Cité du goût s’étaleront tout le week-end », annonce Annie Martin de l’association Bienvenue à la ferme. Nicolas Goualan

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer