ÉvénementsProductions Agricoles

Concours Pie Rouge : Aux Champs Alizés

Tout le monde connaît le refrain puisque le Gaec des Alizés récidive : un an après avoir plané sur le concours Pie Rouge 2014 à Paris, l’élevage finistérien souffle à nouveau le titre avec Haltica, une jeune vache. 

Comme chaque année, les animaux du concours de la Pie Rouge des Plaines sont essentiellement issus d’élevages bretons. Pourtant, c’est David Follet de Seine-Maritime qui empoche la section des Génisses non vêlées (de 18 à 26 mois) grâce à Isaele (Dekade). Jean-Luc Edy, éleveur à Mellionnec (22), et Baptiste Coënt, installé en Gaec à Cléden-Poher (29), les juges, ont apprécié cet « animal ayant le plus de style » de la série, porté par « d’excellents membres. »

Elle tape dans l’oeil des juges dès son entrée

Mais ensuite, la Bretagne se partage les honneurs. La vache en forme du jour, Haltica (Dertour), au Gaec des Alizés à Guipronvel (29) pèse de toute sa classe sur le concours en remportant tour à tour la section des Femelles en 1re et 2e lactation, le prix de Meilleure mamelle et le Championnat. Sous le charme de la « fraîcheur », la paire de juges explique leur choix : « Une mamelle très collée, avec une bonne irrigation et une bonne implantation des trayons, la plus complète aujourd’hui… D’excellents membres et de la solidité dans tout le corps. Ce n’est pas un pari de désigner une jeune vache, en seconde lactation, comme Grande championne, car dès son entrée sur le ring, dans sa section, elle nous a tapés dans l’oeil. »  Joli coup d’éclat pour les Alizés qui récidive grâce à Haltica et qui semble apprécier toujours davantage les séjours à la capitale après avoir été couronné sur ce même ring il y a un an avec Angélik (Taco x Unrise 3).

Palmarès

  • Prix de Championnat et Meilleure mamelle : Haltica, Gaec des Alizés à Guipronvel (29).
  • Meilleure laitière : Violette, Gaec de Prat Ar Mel à Lescouët-Gouarec (29).

À noter également que la section des Femelles en 3e lactation et plus est revenue à Étincelle (Spencer), à René Nicolas, du Sourn (56). « Un animal avec un bon développement général, une mamelle et des membres de qualité. » Les juges sont par contre un peu « chagrinés par son manque de production. » Enfin, Violette (Kian), « une vache très bien conservée après une carrière d’exception », au Gaec de Prat Ar Mel (22), a pris le prix d’honneur de Meilleure laitière.

Toma Dagorn

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer