Productions Agricoles

La publication des taureaux s’élargit

Jamais la communication sur les taureaux Prim’Holstein n’a été aussi large. « Une nécessité pour être indexés à l’international », précisent les responsables de filières Evolution.

« Traditionnelle saison de vêlage, l’automne apporte de nombreuses informations aux schémas de sélection : productions en élevages, arrivée de filles dans les index taureaux, succès sur les rings… », a indiqué David Girod, responsable développement filière Prim’Holstein chez Évolution, à l’occasion de la sortie des dernières indexations. Et d’ajouter : « L’automne est le temps de passer des attentes aux résultats. »

De la longévité

Côté production, Évolution est bien présent avec 8 taureaux dans le Top 10 des grandes laitières. Avec 177 d’Isu, Drance Isy est dans les 5 meilleurs au niveau international, doté d’un remarquable rapport lait (1084) – fertilité (2,5) – cellules (1). Triplant son nombre de filles (2 450 en production, 3 560 au total) Avic Sho renforce un profil solide : 2,3 en morphologie et 1,6 en fertilité. Dunhill retrouve quant à lui un niveau d’Isu comparable à celui de son utilisation génomique.

Prendre un temps d’avance en Normande

En Normande, la nouvelle indexation invite les éleveurs à prendre un temps d’avance pour préparer 2015, « une année empreinte d’interrogations mais aussi de potentialités. La Normande continue a mettre en avant sa robustesse économique, via la qualité et la diversité de ses produits (lait, taux, viande) », souligne Jean-Christophe Boittin, responsable marchés filière Normande Évolution. Eauville, diffusé sur index génomiques en 2012, se voit conforté par l’arrivée de ses premières filles, développées, puissantes dans leur avant, affichant des aplombs résistants et une forte santé de la mamelle. Evolution publie par ailleurs 16 nouveaux taureaux variés dans leur profil génétique : morphologie, santé, production…

Avec 275 filles en production, Ehman Isy se place dans les 10 meilleurs taureaux internationaux en France et en Hollande. Son excellent rapport lait/fertilité/qualité de mamelle se retrouve sur ses filles, dont de nombreuses sont utilisées comme mères à taureaux. Le nouveau taureau Iliade se fait remarquer en morphologie (3,9), en France comme en Allemagne.

Disponibilité progressive

« Jamais la communication sur nos taureaux n’a été aussi large. Cette vaste publication est nécessaire pour indexer l’ensemble de ces géniteurs à l’international, notamment dans le cadre des échanges Eurogenomics. » Parmi les 14 taureaux à plus de 190 d’Isu, Herivia (n°1 santé mamelle), Haboro (top en TP) et Hammig Isy (+ 1 543 en lait) sont d’ores et déjà disponibles, les trois suivants le seront en janvier ou février 2015 (Ideolo, Hurecourt et Ilden) et les autres dans le courant de l’année. « Nous allons refonder notre site internet en février/mars prochain, pour que les éleveurs puissent savoir quand les taureaux sont disponibles. »

Plus de fiabilité en Pie Rouge

« En Pie Rouge, la fiabilité des géniteurs confirmés s’améliore. Grâce à ses index génomiques, un jeune taureau est utilisé plus rapidement et plus largement, et obtient rapidement un nombre conséquent de filles. La sélection génomique permet aussi d’élargir le choix des taureaux », indique David Girod. Avec Indigo P, taureau hypercomplet, le caractère sans cornes dépasse le cap de 155 d’Isu. De son côté, Ingénieur vient renforcer l’offre de semence sexée.

En semence sexée, l’offre de 40 taureaux se renouvelle en permanence. En « sans cornes », on arrive à des niveaux génétiques aussi bons que pour les taureaux avec cornes. Les deux nouveaux leaders mondiaux passent la barre des 180 d’Isu. Innove P (1,2 en TP – 2,8 en santé de mamelle – 1,1 en fertilité) et Itguenot P (1 010 en lait ; 3,2 en morpho ; 2,8 en santé de mamelle) seront disponibles courant 2015. Diffusé en semence sexée, Inedit PP RF est le numéro 1 français 100 % sans cornes (homozygote). Agnès Cussonneau

Mots-clés

Peut vous intéresser

Lire aussi...
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer