Productions Agricoles

Pucerons des épis : surveillez vos parcelles

Les pucerons fréquemment observés sur feuilles des céréales, se retrouvent parfois sur les épis. C’est à partir de l’épiaison qu’il faut s’en préoccuper. En prélevant la sève, le puceron peut causer une diminution du poids de mille grains et provoquer une perte de rendement significative selon le niveau d’infestation.

Seuil de traitement : 1 épi sur 2 infesté

Tant que l’on n’observe que quelques épis porteurs de pucerons dans toute la parcelle, l’intervention n‘est pas utile, ces populations peuvent être maîtrisées par la faune auxiliaire (coccinelles, syrphes…). Le risque est présent lorsque les pucerons peuvent prélever la sève montante, de floraison à grain laiteux – pâteux. Au-delà de ce stade, Il n’y a plus d’intérêt à intervenir.

Choisir son insecticide

Les écarts de rendements entre produits sont rarement significatifs. Les insecticides sont essentiellement des produits de contact, leur action excède rarement 2 semaines. On conseille de reprendre la surveillance une dizaine de jours environ après le traitement. Une nouvelle intervention peut être effectuée en cas d’un dépassement du seuil.

Un volume supérieur à 150 L/ha

A chaque passage, quelle que soit la spécialité commerciale, un volume de bouillie de 150 à 200 L/ha est le minimum pour assurer une couverture suffisante de l’épi et du feuillage. Respecter également des conditions d’hygrométrie favorables (> 60 %) pour limiter la volatilisation des produits.

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer