Observatoire des fourrages Bretagne

17674.hr - Illustration Observatoire des fourrages Bretagne

Pousse de l’herbe 22 kg de MS/ha/jour La pousse de l’herbe mesurée du 4 au 9 octobre est en moyenne de 22 kg de MS/ha/jour. Les conditions de portance restent propices au pâturage avant l’arrivée de précipitations en fin de semaine.  Chaque semaine, s’adapter  Avec le retour des pluies, la conduite du pâturage demande de l’adaptation. En fonction de la surface en herbe offerte, du niveau de pousse lié à la pluviométrie locale, de la qualité des repousses, la quantité d’herbe pâturée d’une exploitation à l’autre varie. Faites le tour de vos prairies pour évaluer la situation : Là où l’herbe est présente, il faut continuer à adapter les quantités de stocks distribués aux quantités d’herbe disponibles ; Là où il n’y a plus beaucoup d’herbe à valoriser, on peut anticiper le nettoyage des prairies. Viser une hauteur sortie de 4 à 5 cm herbomètre. Si des rouilles apparaissent sur une prairie ayant peu de trèfle blanc, faites-la pâturer rapidement. Enfin, profitez des bonnes conditions de portance pour nettoyer les parcelles les plus humides.  Surveiller les petites génisses  Les températures matinales déclinent et incitent à la vigilance concernant le maintien en pâture des génisses nées début 2023. Elles pourront être maintenues à l’extérieur si l’accès à un abri est possible. Dans ce cas, surveillez les plus jeunes du lot. Plusieurs menus sont possibles. Avec du maïs, 1 h 30 de consommation de maïs corrigé en azote suffira : surveillez la valeur de vos ensilages pour ajuster la complémentation. De l’enrubannage de bonne qualité à volonté peut également assurer une bonne croissance. Lors de la distribution d’enrubannage récolté à un stade avancé ou de foin, l’apport d’un concentré énergétique est indispensable.   Roman Rétif et Françoise Guillois…

Cet article est réservé
aux abonnés numériques

Je me connecte


Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article