Les Vieilles Charrues sur leur trente-et-un

Pour sa trente-et-unième édition, le festival des Vieilles Charrues avait choisi le thème de la fête foraine. Si la météo a parfois joué les montagnes russes au cours du week-end, les « attractions » proposées sur scène ont séduit le public.

16774.hr - Illustration Les Vieilles Charrues sur leur trente-et-un
Cette trente-et-unième édition du festival était placée sous le signe de la fête foraine.

L’an dernier, l’organisation du festival avait eu recours à des tuyaux d’arrosage pour rafraîchir la foule en pleine canicule. Cette année, la météo finistérienne a assuré la ventilation et la brumisation des spectateurs de la manière la plus écologique qui soit. Mais pas de quoi doucher l’enthousiasme des fidèles de la prairie de Kerampuilh. Car si les conditions climatiques varient d’une édition à l’autre, il est en revanche une constante : la qualité du plateau proposé par les programmateurs carhaisiens. Robbie Williams, Blur, Rosalia, Red Hot Chili Peppers… Une fois de plus, il y en avait pour tous les âges et tous les goûts. Comme chaque année, la programmation éclectique a été plébiscitée par le public venu en nombre, ici Morcheeba… … Robbie Williams… … et Pierre de Maere Partenaire officiel des Vieilles Charrues depuis 2012, le Crédit Mutuel de Bretagne revendique « une forme d’ADN commun avec la manifestation phare du Kreiz-Breizh : un fonctionnement solidaire basé sur l’implication de bénévoles, le professionnalisme, l’attachement au territoire…  » Alors, pas besoin de consulter Madame Irma et sa boule de cristal pour connaître l’avenir : ce compagnonnage au long cours a la force de l’évidence ! Jean-Yves Nicolas Rien de tel que la grande roue du Crédit Mutuel Arkéa pour prendre de la hauteur et embrasser du regard toute la prairie de Kerampuilh !…

Cet article est réservé
aux abonnés numériques

Je me connecte


Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article