La production de viande bovine baisserait encore en 2023

 - Illustration La production de viande bovine baisserait encore en 2023

D’après l’Institut de l’élevage (Idèle), la production de viande bovine devrait baisser en 2023 pour la 3ème année consécutive. Cette baisse serait de l’ordre de 1,6% à l’échelle nationale, par rapport à 2022. Cela s’expliquerait notamment par le recul des abattages de femelles, la diminution des exportations de broutards et des sorties de taurillons. En parallèle, le poids moyen des bœufs chute également dû au rajeunissement des animaux ou encore à la moindre proportion de bœufs de race à viande pure au profit de croisés. Enfin la production de veaux de boucherie est, elle aussi, en baisse.

[caption id=”attachment_75726″ align=”alignnone” width=”720″]Production nette de bovins finis (1000 téc) et exportations de broutards (1000 têtes) France : Production nette de bovins finis (1000 téc) et exportations de broutards (1000 têtes) – Source: Idèle[/caption]

L’Idèle prévoit également que la consommation de viande bovine pourrait être quasiment stable en 2023, avec toutefois une hausse des importations et une légère baisse des exports.

[caption id=”attachment_75727″ align=”alignnone” width=”720″]Bilan d’approvisionnement en viande bovine – veau inclus (1 000 téc) France : Bilan d’approvisionnement en viande bovine – veau inclus (1 000 téc) – Source: Idèle[/caption]


Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article