ÉlevageSur abonnement

Avoir le réflexe biosécurité au quotidien

Félix Mahé, expert avicole au GDS Bretagne, fait un constat des points à améliorer au niveau biosécurité sur les élevages avicoles. Que peuvent encore faire les aviculteurs pour limiter l’introduction d’un virus comme l’influenza aviaire dans leur élevage ? L’entretien des abords des poulaillers est une piste d’amélioration. De l’herbe bien tondue, une végétation entretenue, des…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer