Energies et environnementFinistèreSur abonnement

Le Finistère reste en situation de crise

Même si les dernières précipitations ont fait du bien aux terres agricoles et aux réserves hydriques, la préfecture du Finistère maintient le seuil de crise sur le département. Les débits d’eau des rivières sont toujours faibles. Depuis le 10 août dernier, le département est placé en situation de « crise », seuil le plus élevé qui renforce les…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer