Ille-et-VilainePolitique et Syndicalisme

Les éleveurs laitiers demandent une revalorisation du prix du lait en GMS

Même si le prix du lait a augmenté ces derniers mois, cela ne suffit pas à couvrir la hausse des charges. La FDSEA 35 demande une augmentation du prix de la brique de lait UHT vendue en GMS.

« En 9 mois, la brique de lait demi-écrémé UHT a augmenté de 4 cts », introduit Frédéric David, président de la section laitière de la FDSEA 35. « Cela correspond à 5 € de plus sur la paie de lait. C’est insuffisant ». Jeudi 28 juillet, des éleveurs laitiers se sont retrouvés dans un magasin Intermarché à Rennes, où la brique de 1 litre est vendue 0,78 €. À l’heure où le prix du lait ne suffit plus à compenser la hausse drastique des charges, l’objectif des agriculteurs est d’obtenir des GMS une augmentation du prix de la brique de lait demi-écrémé UHT. « Nous souhaitons un prix de vente à 1€, comme c’est le cas chez nos voisins allemands et belges », plaide le président de section. La Fédération nationale des producteurs de lait (FNPL) estime d’ailleurs qu’un prix de détail de 0,99 €/L permettrait à l’éleveur de toucher 0,49 €/L. La FDSEA déplore également la sécheresse actuelle et son impact sur le prix du maïs et du blé. « Nous allons nous prendre l’augmentation des charges de plein fouet en 2023 », explique Frédéric David. « Voilà pourquoi une revalorisation de 30% minimum sur la brique de lait est indispensable pour faire vivre les producteurs »

Egalim 2 pas aboutie

À l’intérieur du magasin, les agriculteurs se sont entretenus avec Jean-Marie Niel, exploitant indépendant Intermarché. Leur avis sur la loi Egalim 2 se rejoignent. « Egalim 2 doit être plus claire et plus transparente. À l’heure actuelle, on ne sait pas à qui cela profite », déclare le chef d’entreprise. « Cette loi n’est pas aboutie », ajoute Frédéric David. À l’issue de l’échange, Jean-Marie Niel annonce « qu’il fera remonter les informations au sein des organisations ». 

Mots-clés

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer