Economie, marchés et gestion

Tranquillité vacances : Partir l’esprit libre en congés

Avec un passage régulier de patrouilles, l’opération Tranquillité vacances est un bon moyen de partir plus serein pendant ses congés.

L’opération Tranquillité vacances proposée par la gendarmerie ou la police consiste à demander des rondes de vérification répétées à proximité de ses locaux en cas d’absence. « Le service est disponible pour les entreprises comme pour les particuliers, si l’occupant est absent pendant une semaine », explique l’adjudant-chef Stéphane Méheux. Pendant la période d’absence, des patrouilles de surveillance sont effectuées, de jour comme de nuit, en semaine comme le week-end, afin de dissuader tout individu de tenter de cambrioler le domicile ou le local. Concrètement et pour activer le service, il suffit de remplir le formulaire disponible sur le site de l’État (service-public.fr) et de rechercher dans le moteur de recherche Tranquillité vacances. Ce formulaire devra être présenté en se rendant au commissariat de police ou en brigade de gendarmerie au moins 2 jours avant le départ. Lors de cette inscription, il est nécessaire d’indiquer si le domicile est équipé d’un système d’alarme et si une personne de confiance passe régulièrement, afin d’éviter toute confusion avec un cambrioleur.

La violation de propriété, c’est quoi ?

Stéphane Méheux rappelle que pour qu’une violation de propriété soit constatée, le domicile ou l’entreprise doit indiquer par une grille, une chaîne ou un panneau que l’on se trouve dans un site privé. « Si aucun affichage ou balisage n’est présent, il n’y a pas de violation. Il faut restreindre l’accès ». Toujours dans un souci de tranquillité et de prévention des intrusions, le gendarme conseille d’avoir « de bonnes relations avec ses voisins. Un spot lumineux donnant sur la rue attirera leur attention en cas de visite nocturne. C’est une forme de surveillance naturelle ».

Quelques conseils avant de partir
Le ministère de l’Intérieur conseille avant le départ en vacances d’informer son entourage (famille, ami, voisin…), ainsi que de faire suivre son courrier ou de le faire relever par une personne de confiance : « Une boîte aux lettres débordant de plis révèle une longue absence ». Enfin, il convient de ne pas diffuser « ses dates de vacances sur les réseaux sociaux et de veiller à ce que ses enfants fassent de même. Il est également déconseillé de publier ses photos de vacances. Toutes ces informations facilitent l’action des cambrioleurs ».

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer