ÉlevageSur abonnement

Agir vite contre les larves

Au premier avril, il est intéressant d’avoir une idée de l’infestation en larves pour lancer une première intervention chimique si nécessaire. Au vu de la vitesse de reproduction des mouches, le coût global sera moins important par rapport à des traitements sur les adultes. « Il est possible de gérer un niveau de mouches acceptable…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer