Machinisme et équipements

Lever le pied pour moins consommer

Le Projet « Green Driver » vise à analyser le comportement d’un tracteur 24h/24 via un boîtier connecté puis à coacher les chauffeurs afin de réduire leurs consommations de carburant.

Selon une étude menée par EDT Bretagne, une surconsommation de carburant est constatée dès que le tracteur dépasse les 42 km/h. « En activant la fonction ‘régulateur de vitesse’ (par exemple à 35 km/h), la consommation de carburant est réduite de moitié. Sur une journée, la perte de temps ne s’élève qu’à 6 minutes », résume Jean-Marc Leroux, délégué régional de la fédération Entrepreneur des territoires.
Un boîtier financé par le projet « Green Driver » a été monté sur un tracteur de l’ETA Jan, de Pluneret (56) ; l’appareil est capable de récupérer toutes les 10 secondes des données tels que le régime moteur, le point GPS ou la consommation de carburant.

Laisser le moteur chauffer

Le premier tracteur étudié est un engin de 304 ch équipé d’une transmission à variation continue, couplé à une tonne à lisier de 24 500 L munie d’une rampe à pendillards. Pour éviter les interférences dans cet essai, un chauffeur attitré a été désigné. Les mesures collectées ont différencié les consommations sur route et au champ. « Nous constatons une surconsommation en début de journée. La température optimale du moteur est de 83 °C. Le tracteur a besoin de rouler 15 minutes sur route pour atteindre cette température. Démarrer le moteur 3 minutes avant de partir n’est pas suffisant », conçoit le délégué, qui conseille de partir sur le chantier en avance, et avoir une conduite souple sans dépasser les 40 km/h sur la route.

Un mode Cruise économe

Au champ et quand le chauffeur utilise le mode Cruise, le régime moteur ne dépasse pas les 1 400 tours/min. « La consommation est de 12 L/h à 6 km/h, à comparer à 26,8 L/h sans cette fonction ». L’expérimentation va se poursuivre en demandant au chauffeur d’utiliser au maximum la régulation de vitesse du tracteur sur route comme au champ, et sur différents travaux comme lors de la préparation des terres à maïs. 

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer