CulturesSur abonnement

Les bousiers, acteurs de la santé des prairies

Une moyenne de 12 bouses par jour par bovin nécessite une armada de petites mains pour les digérer et les restituer au sol. La présence nombreuse des indispensables bousiers est un indicateur clé d’un écosystème prairial sain. Pour être incorporée au sol, la bouse nécessite l’intervention de différents facteurs, météorologiques notamment, et surtout l’action de…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer