Sécuriser le système fourrager lors du passage en bio

b9078.hr - Illustration Sécuriser le système fourrager lors du passage en bio
Guillaume Michel, animateur technique au Gab 22 ; Stéphane et Nathalie Urvoy, producteurs de lait bio sur Loudéac

Stéphane et Nathalie Urvoy ont fait le choix de passer 60 % de la SAU en prairies lors de la conversion en bio pour sécuriser le système fourrager. L’objectif à terme est de réduire cette surface pour augmenter les cultures de vente. Stéphane et Nathalie Urvoy sont producteurs de lait sur Loudéac (22). En 2015,…

Cet article est réservé
aux abonnés numériques

Je me connecte


Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article