CulturesMachinisme et équipementsTop

Le cobot qui soulage les tâches en maraîchage

Toutiterre a mis au point un chariot ergonomique polyvalent qui s’adapte aux demandes des producteurs. Adrien Poirrier l’utilise tout au long de l’année sur ses cultures de plantes aromatiques.

« La pérennité de la ferme était mise à mal après ma blessure au ménisque en 2018, mon orthopédiste me déconseillait de travailler à genou », se souvient Adrien Poirrier, producteur d’une quarantaine de plantes aromatiques à Sixt-sur-Aff (35). L’essentiel de l’itinéraire de culture se réalise dans cette posture, c’est pourquoi le Brétillien a opté pour Toutilo, cobot ergonomique qui permet de travailler en position assise ou allongée.

S’équiper préventivement

Désormais, les planches permanentes sont plantées et désherbées à l’aide de l’outil. « Je plante mes planches de 50 m en ¼ d’heure, contre 1,5 heure avant ». Cette rapidité d’exécution est aussi appréciée quand les fenêtres météo sont courtes pour le nettoyage autour des plants. Un porte-outil vient biner les interrangs, l’opérateur peut se concentrer sur son travail en inter-plant.
Les plantes aromatiques demandent de la rigueur de récolte, « il faut être très régulier. Un bleuet récolté trop tard blanchira au séchage ».
Adrien Poirrier conseille de s’équiper préventivement avant que les blessures ou les troubles musculo-squelettiques n’apparaissent. « Je ne peux plus m’en passer. C’est aussi une manière de fidéliser les salariés ». Les sièges brevetés avec des coussins inspirés des tables de kinésithérapie sont souples et durables dans le temps.
La vitesse d’avancement est réglable très progressivement, de 10 m/h en 10 m/h, 2 sièges supplémentaires peuvent être rajoutés pour permettre à 4 personnes de travailler en même temps. Pour le binage, Toutilo avance à une vitesse de 300 m/h, l’autonomie des batteries est d’environ 20 heures.

Il s’adapte aux demandes

« Les options sont nombreuses. Il est possible d’ajouter une large gamme d’outils ou des caméras de guidage, capables de suivre un cordeau pour des planches bien droites », ajoute Mickaël Bourcier, technico-commercial pour la société distributrice Kabelis, de Plouigneau (29). « Le système Stop &Go permet de marquer automatiquement des arrêts dont la fréquence et la durée sont réglables. C’est utile pour des travaux de récolte ». Le fabricant Toutiterre répond aux demandes des producteurs. « Il serait utile de prévoir un porte-benne pour qu’un seul opérateur puisse étaler un paillage, type miscanthus », fait part Adrien Poirrier. Une demande qui risque d’aboutir, complétée de cacheplants pour une répartition régulière de ce mulch sur la planche sans couvrir la culture.

Démonstration au champ
Le Gab 29 et Toutiterre organisent une démonstration du Toutilo sur parcelles d’oignons et de carottes, le mardi 15 juin au potager de Saint-Mathieu, lieu-dit Kerveur à Plougonvelin (29), à partir de 14 h.
Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer