CoopérativesEnergies et environnement

Un maillage territorial favorable

Avec plus de 3 300 tonnes d’emballages et de films plastique agricoles collectées en 2020, la coopérative Eureden est un opérateur majeur dans cette démarche vertueuse en Bretagne grâce à ses adhérents et à son réseau de magasins. 

Les productions végétales et animales génèrent des volumes d’emballages vides, par l’utilisation de produits (semences, produits d’hygiène, films plastique…) ou par les pratiques liées à l’activité (paillage, stockage…). Depuis 2001, c’est toute une filière qui s’organise autour d’Adivalor pour collecter et traiter ces déchets afin de leur donner une seconde vie.

Des points de collecte de proximité

La coopérative Eureden organise plusieurs collectes de déchets agricoles avec un maillage territorial optimal. Les périodes de collecte s’adaptent ainsi aux besoins du terrain. Les deux périodes de collecte d’emballages vides de produits phytosanitaires (EVPP) et de produits d’hygiène (EVPH) sont prévues à la fin du printemps ainsi qu’à l’automne (voir encadré).

8568

La reprise des sacs papier de plants et de semences, big bags et sacs plastique de fertilisants a lieu, quant à elle, tout au long de l’année. Pour la récupération des Produits Phytosanitaires Non Utilisables (PPNU), une collecte unique sera planifiée du 15 au 19 novembre 2021.
La collecte étant très spécifique, elle a lieu uniquement dans les points spécialisés identifiés dans le guide de collecte Eureden disponible auprès des techniciens et sur l’extranet Mon Eureden.
La reprise des films agricoles (FAU), ficelles et filets usagés (FIFU) est planifiée du 6 au 17 décembre 2021 et du 14 au 25 mars 2022.
Nos adhérents pourront également retrouver dans la dernière newsletter Eureden des tutoriels ‘bonnes pratiques’ réalisés par Adivalor. Les matières recyclables doivent être propres et valorisables pour profiter d’une seconde vie.

Nouveau décret du ministère de la Transition écologique

Dans le contexte réglementaire sur la fin des plastiques à usage unique et l’augmentation de la part des plastiques recyclés, le décret n°2021-254 relatif à l’obligation d’acquisition par la commande publique de biens issus du réemploi ou de la réutilisation ou intégrant des matières recyclées est paru le 9 mars 2021.
Ce décret accélèrera la croissance de l’offre et de la demande sur l’intégration de plastiques recyclés. De nombreux industriels de la plasturgie souhaitent faire évoluer leurs procédés pour intégrer davantage de plastiques recyclés.

De leur côté, les collectivités peuvent ainsi exiger des parts toujours croissantes de plastiques recyclés dans leurs achats (mobiliers urbains, de bureaux et scolaires), outils de gestion de déchets (poubelles, sacs poubelles, bacs de compostage), BTP et TP (tuyaux d’assainissement), etc…
La filière Adivalor pourrait, à court terme, en tirer profit. À l’heure actuelle, 67 % des emballages plastique agricoles sont recyclés en France alors que ce taux est autour de 38 % dans les autres secteurs industriels et chez les consommateurs. Il est important de souligner cette large contribution du monde agricole en faveur du recyclage.

Pascal Le Faucheur / Eureden

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer