Sylviculture : Un guide pour gérer les crises sanitaires

7487.hr - Illustration Sylviculture : Un guide pour gérer les crises sanitaires
Le guide s’appuie sur des observations de terrain, en France comme en Europe.

En se basant sur des exemples concrets, le nouveau guide de gestion des crises sanitaires apporte aux acteurs de la filière sylvicole des clés pour sortir de ces périodes délicates. Les espaces sylvicoles « n’échappent pas aux crises sanitaires : les dégâts de hannetons, de chalarose ou de dépérissement par sécheresse deviennent récurrents. Ces crises peuvent se dérouler sur une échelle de 3 à 10 ans, avec des hauts et des bas, des répits et des épidémies, contrairement à des incendies ou des tempêtes », introduit Olivier Picard, directeur recherche et développement au CNPF (Centre national de la propriété forestière). Le responsable a présenté le dernier « Guide de gestion des crises sanitaires », qui « n’est pas un traité de sylviculture, mais montre comment sont gérées 6 crises toujours en cours en France et en Europe, ainsi que la gestion de 6 crises passées ». 4 millions de propriétaires Dans ce guide, le cas concret des dégâts causés par le nématode du pin est un exemple abordé. « Ce parasite n’est pas présent en France, mais nous avons rencontré les producteurs portugais confrontés à ce problème par anticipation », explique Frédéric Delport, chef du département de la santé des forêts. Autre exemple, celui de la chalarose du frêne, qui « touche particulièrement les forêts de Nord-Pas-de-Calais, en remettant en cause la production de l’essence frêne ». Les observations et les remontées d’informations sont cruciales pour sortir d’une crise sanitaire. Et Olivier Picard de rappeler que la France compte « 4 millions de propriétaires forestiers. La question de l’organisation des acteurs est donc particulièrement importante, il faut des bons relais d’information. Ce guide apporte des clés méthodologiques pour gérer au mieux ces situations ». Le guide est disponible à la librairie du CNPF ou sur le site www.foretpriveefrancaise.com. …

Cet article est réservé
aux abonnés numériques

Je me connecte


Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article