Coup de semonce dans le veau de 8 jours

7113.hr - Illustration Coup de semonce dans le veau de 8 jours
Le prix indiqué chaque semaine dans Paysan Breton est une synthèse de 7 marchés. Le prix pratiqué en ferme est forcément inférieur compte tenu des marges et frais de transport.

Le marasme qui sévit depuis de nombreux mois sur la filière veau de boucherie a entraîné une très forte dépression de la valorisation des veaux. Le prix des petits veaux a toujours été la variable d’ajustement pour les intégrateurs. Les pertes subies cette année par la filière vitelline ont été abyssales, malgré la faiblesse des prix des petits veaux. La perte du débouché RHF et l’afflux de veau hollandais en conséquence de la pandémie de Covid 19, en sont les principales raisons. Les excédents français, mais également des autres pays de l’UE de veaux de 14 jours, prennent le chemin de l’Espagne, mais les capacités de production de ce pays sont saturées. Il en résulte un engorgement du marché. Depuis trois semaines, certains opérateurs ont réduit leurs mises en place pour qu’elles correspondent à leurs capacités de vente sur une période où la consommation de viande de veau est moins soutenue (fin du printemps). Ce retrait a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase, car de nombreux veaux se sont retrouvés sans débouché et sont restés dans les fermes. Climat commercial dégradé Le climat commercial se dégrade entre les éleveurs et les collecteurs de veaux, alors que ces derniers soutiennent la production et sont eux-mêmes victimes d’un travail sous rémunéré. L’ensemble des strates de la filière est très conscient du problème, mais ne semble pas avoir de solution. Même problème chaque automne Face à la trop faible valorisation des petits veaux et à une mévente d’une partie de la production, les collecteurs de veaux ont un temps menacé un boycott dans le ramassage courant décembre. Mais cette « grève » de la collecte n’aura finalement pas lieu. Mercredi, l’interprofession du veau s’est penchée une fois de plus sur la filière malade de ses excédents. Un serprent de…

Cet article est réservé
aux abonnés numériques

Je me connecte


Tags :
Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article