Finistère

Le Finistère bénéficiera du Plan de relance

Dans un communiqué de la préfecture du Finistère, le service de l’État explique que « le Plan de relance, annoncé le 3 septembre dernier, est une opportunité pour le Finistère grâce à ses nombreux atouts. Le volet ‘Transition agricole, alimentation et forêt’ fixe 3 objectifs : renforcer la souveraineté alimentaire, accélérer la transition agro-écologique pour donner accès à tous les Français à une alimentation saine, durable et locale et adapter l’agriculture et la forêt au changement climatique ».

1,2 milliard d’euros sont ainsi spécifiquement dédiés aux secteurs agricole et agroalimentaire nationaux, « auxquels s’ajoutent les mesures transversales du plan de relance dont bénéficieront les agriculteurs et les industries agroalimentaires ».

Un état des lieux du secteur

L’agriculture constitue « un atout économique majeur pour le département du Finistère. En 2016, la valeur de la production agricole s’élève à 2,08 milliards d’euros. Le Finistère est un territoire agricole dont la SAU représente 57 % de la surface totale du département », note la préfecture. Il existe aujourd’hui 7 598 exploitations agricoles, qui emploient 14 633 actifs (source recensement agricole de 2010). Un nouveau recensement agricole est en cours jusque avril 2021 et permettra de dresser un état des lieux précis du secteur, utile à la recherche, à l’économie et aux décisions publiques.

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer